La rémunération des réalisateurs des films français sortis depuis le début de l’année

Jusqu’ici Siritz.com publiait chaque mois le baromètre de la rémunération des réalisateurs des films français sortis depuis le début de l’année. Mais ce baromètre mélange films de fiction, dessins animés et documentaires qui correspondent à des métiers différents et pour lesquels les rémunérations sont différentes. Nous allons continuer à publier ce baromètre. Mais nous en présenteront aussi un  qui ne comprend que les films de fiction. Et nous fournirons des informations sur la rémunération des réalisateurs de dessins animés et de documentaire.

Cinéfinances.info*  a fourni les données financières de cet article.

Si on prend en compte la rémunération des réalisateurs de tous les films français sortis jusqu’à fin octobre, comparée à celle des 2 baromètres précédents, les modifications sont peu importantes. La plus élevée reste celle de Omar Sy, à 1,4 millions €. La rémunération moyenne a légèrement augmenté et la rémunération médiane a légèrement diminué.

Si on ne prend en compte que la rémunération des réalisateurs de films de fiction, on voit que la rémunération moyenne est plus élevée que celle concernant les réalisateurs de tous les films : 182 000 € contre 172 000 €. De même que la rémunération médiane. En octobre, la rémunération la plus élevée est celle de Nicolas Vannier pour « Poly », qui est de 400 000 €. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-nicolas-vanier/

Depuis le début de l’année le réalisateur de film d’animation le mieux rémunéré a été Joann Sfar qui a adapté ses bandes dessinées « Petit vampire ». Elle est de 200 000€. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-joann-sfar/

Elle est légèrement supérieure à celle de Rémi Chayé pour « Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary », qui est de 180 000 €. https://www.cinefinances.info/film/2248

En ce qui concerne le documentaire, la rémunération de loin la plus élevée est celle Thomas Piketty et Thomas Pemberton, pour l’adaptation au cinéma du best seller mondial de Thomas Piketty, « Le capitalisme au XXIième siècle ». Elle est de 126 000 €. https://siritz.com/financine/34-millions-e-pour-la-version-cinema-du-thomas-piketty/

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.