Cinescoop

LA RÉMUNÉRATION DE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE

C’est son 2ème long métrage. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Meurisse

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Il a été produit par Édouard Weil (Rectangle Productions) & Marine Bergère ainsi que Romain Daubeach (Mamma Roman) pour un budget prévisionnel de 2 millions €. https://fr.wikipedia.org/wiki/Oranges_sanguines

Pour la préparation, 28 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 60 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. C’est beaucoup moins que la rémunération médiane des réalisateurs de films français déjà sortis en 2021. https://siritz.com/financine/barometre-des-realisateurs/

Le scénario est coécrit avec Amélie philippe et il a été rémunéré 33 000 €. C’est moins que la rémunération du réalisateur ce qui n’est le cas que de 40% des films français. https://siritz.com/financine/le-barometre-des-scenarios-au-9-11/

Chien de Navarre, la société de Jean-Christophe Meurisse est coproducteur. Le films a bénéficiré d’un soutien des régions Ile de France et Borgogne Franche-Comté.

Il a été acheté par Canal+, Multithématique et C8, mais par aucune des grandes chaînes en clair.

Le distributeur en salle est  The Jokers films qui a donné un minimum garanti. Ce distributeur a également un mandat pour la vidéo, la vod, la S-Vod et la tv, mais sans minimum garanti. Best for Ever a le mandat international avec minimum garanti.

Le premier film réalisé par Jean-Christophe Meurisse était « Apnée », sortie le 19 octobre 2015. Il était produit par Emmanuel Chaumet (Ecce films ) pour un budget de  810 000 € et distribué par Shellac distribution.

Pour la préparation, 30 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur était de 20 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien.

Le film avait atteint 33 000 spectateurs.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.