Articles

DES RÉALISATEURS DE FILMS FRANÇAIS SORTIS EN 2021

Cinq réalisateurs de films français qui sont sortis l’année dernière ont eu une rémunération égale ou supérieure à 442 000 €. Et il ne s’agit pas uniquement des budgets de films les plus élevés. Il n’y en a que deux pour lesquels le coût du scénario est supérieur à la rémunération du réalisateur. Mais n’oublions pas que, en général, le réalisateur est aussi le scénariste ou un des coscénaristes du film. Et deux de ces films sont loin d’avoir atteint le demi-million d’entrées. https://www.lci.fr/culture/video-cinema-spider-man-no-way-home-dune-voici-les-10-films-qui-ont-presque-sauve-le-box-office-francais-en-2021-2205973.html

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

 

Valérie Lemercier reste de loin celle qui a été la mieux rémunérée tant comme réalisatrice que comme scénariste. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-valerie-lemercier/

 

Elle précède Olivier Baroux comme réalisateur d’un des plus grands succès du cinéma français en 2021, « Les Tuche 4 », qui continue sa carrière en 2022. En revanche le scénario du film est relativement peu rémunéré.

 

Puis on trouve Nicolas Bedos pour « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique » ,

Vient ensuite Yvan Attal pour « Les choses humaines » https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-yvan-attal/

 

Alexandre Astier clôt ce top 5, mais il est de loin en tête pour les scénarios. La rémunération de celui-ci comprend les droits d’adaptation de  sa série tv. Et il est le producteur de ce grand succès. https://siritz.com/cinescoop/les-remunerations-dalexandre-astier/

 

Pour ce qui est du baromètre de la rémunération des réalisateurs de tout les films français sortis en 2021, Valérie Lemercier est  évidemment en tête. La rémunération moyenne est de 140 000 € et la rémunération médiane de 100 000 €.

 

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.