Le 3ème film réalisé par Jean-Paul Rouve, avec les mêmes producteurs et distributeurs que le précédent

Dimanche 14 juin OCS Max a diffusé « Lola et ses frères », le 3ème film réalisé par Jean-Paul. Il en est aussi l’un des principaux interprètes. Il s’agissait du 2ème passage en télévision à péage, Canal+ ayant acquis le premier. https://fr.wikipedia.org/wiki/Lola_et_ses_frères

Les données financières de cet article sont fournies par Cinéfiances.info*.

Le film était sorti le 28 novembre 2018. Son budget était de 6 millions €. Les producteurs délégués étaient Nolita cinéma (Maxime Delauney et Romain Rousseau) ainsi que Les films du monsieur (Jean-Paul Rouve). Ils avaient investi 1,3 million € en numéraire, plus 75 000 € de soutien majoré de Nolita films. Mais ils n’avaient pas pris en compte, dans le plan de financement, le crédit d’impôt à venir qui doit être de l’ordre de 800 000 €. De même, ils n’ont pas mis en participation tout où partie de leur salaire producteur ou de leurs frais généraux.

Le 3ème film réalisé par le comédien

Par ailleurs, il y avait deux coproducteurs français : TF1 DA pour 200 000 € et France 2 cinéma pour 500 000 €. A noter qu’il était prévu que le placement de produits allait générer 50 000 €. Enfin, une sofica a investi 200 000 €. 

En outre, le cumul de 3 aides du CNC représente 30 000 €. Parmi elles, 10 000 € de soutien à la musique originale qui s’ajoute à 8 500 € de soutien de la Sacem. La Procirep a accordé un aide au développement, remboursable à 50%. La Région Nouvelle Aquitaine a subventionné le film pour 50 000 € et le département de la Charente pour 150 000 €. 

Canal+ et OCS

Pour ce qui est de la télévision payante, Canal+ a pré-acheté le premier passage 1,255 millions €, OCS le 2ème 230 000 €. En revanche il n’y a pas de pré-achat par Multithématiques. Le financement par les ventes à la télévision à péage s’élèvent donc à 24% du budget. C’est supérieur à la moyenne des apports cumulés de Canal+ et de Multithématiques https://siritz.com/les-barometres-de-la-distribution/combien-canal-et-multithematiques-achetent-conjointement-les-films-cinefinances-info-fournit-achats-en-pourcentage-du-devis/. Le pré-achat de France 2 s’élève à 500 000 €. S’y ajoute un pré-achat de TV5 monde de 50 000 €.

Enfin, TF1 DA et UGC ont accordé un minimum garanti de 950 000 € pour les mandats salle, vidéo et international hors Bénélux. UGC a assuré la distribution physique en France, avec une sortie sur 311 copies. Il avait rassemblé 333 00 spectateurs. Cela permet à peine, en comprenant le soutien automatique, de couvrir le minimum garanti. Or, il faut ajouter les frais d’édition du distributeur. TF1 Studio était le distributeur à l’international.

A notre que la Belgique est coproducteur pour 400 000 € (6,2% du financement). C’est Serge de Poucques (Nexus factory et UMedia) qui a monté le financement de ce partenaire.

Voir le montage financier d’autres films réalisés par des comédiens : https://siritz.com/financine/brillantissime-bonne-affaire-pour-les-producteurs/ https://siritz.com/financine/brillant-succes-pour-le-brio/

www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.