Cinescoop

UNE COPRODUCTION DE 3 PAYS RÉALISÉE PAR PIETRO MARCELLO

OCS City a diffusé jeudi 3 décembre « Martin Eden ». C’est la première fois qu’il est diffusé sur une télévision française.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Eden_(film,_2019)

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Tiré du célèbre roman de Jack London, il s’agit d’un d’une coproduction entre l’Italie (70%), la France (15%) et l’Allemagne (15%). Il est tourné en Italien. Son réalisateur est l’italien Pietro Marcello dont c’est le 5ème long métrage.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pietro_Marcello

Il est sorti en France le 16 octobre 2019. Son budget est de 4 millions €. Le coproducteur français est Shellac qui est également le distributeur. Il a donné un minimum garanti de 50 000 € et le film a rassemblé 150 000 spectateurs.

Le producteur italien est Avventurosa. Il a bénéficié de 700 000 € de Tax crédit et a été acheté par la RAI 1,360 millions €. En France il n’a été préfinancé par aucune chaîne. C’est donc un achat d’OCS.

Pour la préparation, 54 jours de tournage et la post-production réalisateur a reçu une rémunération de 195 000 €, dont 45 000 € en à valoir sur droits d’auteurs et 150 000 € de salaire de technicien. Il a en outre partagé 10 000 € avec Maurizio Braucci pour l’adaptation du roman. 

C’est légèrement au-dessus de la rémunération moyenne des réalisateurs de films français.

A noter que le film a reçu une avance sur recette de 140 000 € du CNC.https://siritz.com/financine/le-barometre-des-realisateurs-fin-octobre/

Mais c’est très en-dessous de celle de Marco Bellocchio pour « Le traitres ».https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-marco-bellocchio/

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.