Cinescoop

POUR LA RÉALISATION DE « EIFFEL »

C’est le 4ème film du réalisateur. http://dia.org/wiki/Martin_Bourboulon

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Produit par Vanesse Van Zuylen (VVZ Production) et Pathé, il a un budget initial de 23,3 millions €. Cette histoire d’amour de Gustave Eiffel est une de ces superproductions que Pathé privilégie pour démarquer le cinéma de tous les petits écrans. https://siritz.com/editorial/la-singularite-du-cinema/

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eiffel_(film)

Pour la préparation, 53 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 370 000 €, dont 234 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 136 000 € de salaire de technicien. C’est un tiers de plus que la moyenne des rémunérations des réalisateurs de films français sortis en 2021.

Il a en outre reçu 234 000 € pour sa participation au scénario. Ce scénario est coécrit par Thomas Bidegain, Caroline Bongrand, Tatiana de Rosnay , Martin Brossolet et Nathalie Carter  qui ont reçu 602 000 €.

C’est une coproduction franco-allemande, 80/20.

Les producteurs ont investi un numéraire importante Le film est coproduit par M6. Y a été investi de l’aide automatique à la création audiovisuelle et sonore et il a bénéficié de l’aide sélective à la création audiovisuelle et sonore.

5 soficas y ont investi. Canal+, Multithématique l’ont préacheté. M6 et W9 ont chacun préacheté 2 passages.

Il y a des partenaires privés qui ont investi 400 000 €. Pour tous les mandats de distribution Pathé a accordé un minimum garanti élevé.

Le coproducteur allemand est Constantin Film Production qui a investi 4,6 millions €.

Le précédent film de Martin Bourboulon était « Papa ou maman 2 », sorti le 7 décembre 2016. Il avait été produit par Dimitri Rassam (Chapter 2)  pour un budget initial de 16,4 millions € et distribué par Pathé.

Pour la préparation, 50 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur était de 500 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. Il avait coécrit le scénario avec Mathieu de la Porte et Alexandre de la Patellière. Chacun avait reçu 250 000 €.

Le film avait rassemblé 1,370 spectateurs.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il s’agit du dossier sur lequel le producteur a monté son financement, correspondant à l’agrément d’investissement, non les données définitives, après production effective du film. Ce site dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 11 ans d’archives.