Archive d’étiquettes pour : Notre-Dame brûle

POUR LA RÉALISATION DE «NOTRE-DAME BRÛLE»

C’est son quatorzième long métrage. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Annaud

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Il est produit par Pathé Films pour un budget prévisionnel de 31,5 millions €. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Annaud

Pour la préparation, 56 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 740 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien.

C’est la deuxième rémunération de réalisateurs des films français de fiction sortis depuis le début de l’année et l’une des plus élevées de celles des films de fiction sortis en 2021.

Le scénario a été coécrit avec Thomas Bidegain et ils se sont partagés 650 000 €.

Jean-Jacques Annaud est coproducteur par sa société de production Repérage.

Le film est également co-produit par TF1 Films Productions.

Le CNC lui a apporté son soutien pour les créations sonores et visuelles et il a bénéficié du soutien de la région Ile-de-France.

OCS a préacheté la première fenêtre sur la télévision payante et Amazon la première fenêtre de S-Vod. TF1 et TMC ont préacheté un passage sur la télévision gratuite.

Pathé a donné un minimum garanti pour tous les droits de distribution France, puis un autre pour tous les droits de distribution monde hors Italie.

Le film est coproduit à hauteur de 5% par l’Italie (Wild Side) où Pathé a donné un minimum garanti pour tous les droits de distribution.

Le précédent film réalisé par Jean-Jacques Annaud était « Le dernier loup », sorti en salle le 24 février 2015.

Il était produit par Repérage pour un budget de 24,4 millions €.

Pour la préparation, 120 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur était de 1 54 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien.

Il était tiré du livre chinois « Totem » de Jiang Ong. Le scénario était coécrit avec Alain Godard qui avait reçu 72 000 €. L’achat des droits du livre et le scénario écrit par Jean-Jacques Annaud avaient coûté 1 157 802 €.

Distribué par Mars film le film avait rassemblé 1,280 millions de spectateurs.

Le précédent film où OCS avait préacheté la première fenêtre de télévision à péage était «Viens je t’emmène », réalisé par Alain Guiraudie. Sorti le 2 mars 2022 il était produit par CG Cinéma pour 3,4 millions €. Il était distribué par Les films du Losange. https://siritz.com/financine/barometre-realisateurs-scenarios-22/

Sorti sur 152 copies il avait rassemblé 27 000 spectateurs la première semaine.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.