Articles

Pour « 30 jours Max »

Cette semaine sort « 30 jours Max », une comédie policière réalisée par Tarek Boudali. C’est don deuxième long métrage. Il est également interprète du film et mène aussi une carrière de comédien.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tarek_Boudali

Cinéfinances.info*  a fourni les données financières de cet article.

Le film est produits par Axel production (Christophe Cervoni) pour un budget de 13 millions €. Le distributeur est StudioCanal.

https://fr.wikipedia.org/wiki/30_Jours_max

Pour la préparation,  39 jours de tournage et la post-production, la rémunération de Tarek Boudali est de 250 000 €, répartie à égalité entra à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. 

C’est très au-dessus de la rémunération moyenne des réalisateurs de films français. https://siritz.com/financine/le-barometre-de-la-remuneration-des-realisateurs/

Il a coécrit le scénario avec Pierre Dudan. Le budget comprend un poste de sujte pour 336 000 € comme rémunération complémentaire des auteurs.

Le premier film de Tarek Boudali est la comédie « Epouse-moi mon pote », sorti en 2017. Il était déjà produit par Axel films, pour un budget de 5,2 millions €, et distribué par Studio Canal.

Pour la préparation, 42 jours de tournage et la post-production, la rémunération du réalisateur était de 50 000 €, répartie à part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. Le film avait rassemblé 2 475 000 spectateurs. Le film était tiré d’un livre que Tarek Boudali avait écrit avec Nadia Lakhdar et Khaled Amara. Leur rémunération avait été de 95 000 €.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.