Progression des pourcentages de budgets consacrés à la bande musicale

A partir des données financières fournies par Cinéfinances.info*, Siritz.com suit la place de la musique dans les budgets des films français.

En août a été publié le Top 5 des budgets de la bande originale. https://siritz.com/financine/le-top-5-de-musiques-de-film/

Puis a été publié le baromètre de ces budgets par rapport au budget des films. https://siritz.com/financine/les-musiques-de-films-en-du-budget/

Fin septembre un nouveau film est apparu en 4ème position dans le Top 5. C’est « Miss ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Miss_(film)

Cette comédie est une  coproduction franco-belge, réalisée par Ruben Alves, dont le budget de la bande musicale est 240 000 €, pour un film dont le budget total est de 6,1 millions €, soit 3,9% de ce budget. Cette musique est composée par Lambert, qui est allemand. 

La rémunération de son réalisateur est de 130 000 €, répartie à part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien.

Siritzky.com a établi un nouveau baromètre de la musique de film en pourcentage du budget total. Le précédent avait été publié en août. https://siritz.com/financine/les-musiques-de-films-en-du-budget/

Pour les films français sortis en 2020 jusqu’à fin septembre

Le nouveau baromètre enregistre une légère hausse du budget moyen qui passe de 1,63% à 1,73% du budget total  et du budget médian qui passe de 1,45% à 1,5%.

Le budget moyen  correspond à celui de « Cuban network », réalisé par Olivier Assayas.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuban_Network.

Le budget moyen  correspond à celui de « Cuban network », réalisé par Olivier Assayas.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuban_Network. Elle a été confiée au compositeur espagnol Edouardo Cruz. La rémunération du réalisateur est de 314 000 €.

Le budget médian correspond à celui de « Les apparences », réalisé par Marc Fitoussi. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-marc-fitoussi-en-baisse/. Cette musique a été confiée à Bertrand Burgalat. A noter combien, dans ce film, Marc Fitoussi a su utiliser la musique  pour la montée du suspense.

Ce baromètre comprend les documentaires pour lesquels le pourcentage consacré à la bande musicale est souvent plus élevé que pour les films de fiction, parce que le budget global est limité. Comme on le voit la rémunération moyenne pour les films de fiction est, sauf exceptions très en-dessous des 2% que les films anglo-saxons consacrent à la bande musicale.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.