C’est encore « Play » qui est en tête

Certaines musiques sont originales, spécialement conçues pour le film. En France, le compositeur de cette musique est alors considéré comme l’un des auteurs du film. D’autres reprennent des musiques préexistantes.

Après avoir présenter les budget de ces musique pour les films sortis en 2020, https://siritz.com/financine/le-top-5-de-musiques-de-film/, voici une analyse de ces budgets en pourcentage du budget total des films.


Pour les films français sortis depuis le début 2020

Voici le Top 5 en % :

A part « Play » on ne trouve que des documentaires

On voit que « Play », qui a le plus fort budget consacré à la musique, est aussi celui pour lequel ce budget représente de loin le plus fort pourcentage du budget. C’est que, comme on l’a vu dans l’article consacré au Top 5 des musiques de film, cette musique est constituée par des tubes marquant une époque et dont les droits ont donc dû être achetés. Le choix de ces tube et la production de la musique a été confiée à Raphaël Hamburger.

Les autres films sont des documentaires dont le budget total ne dépasse pas 1 millions €.

« L’il Buck Renaissance » est une coproduction franco-américaine sur Lil’ Buck, jeune prodige de la street dance de Memphis. Baptisée « jookin’ » est rapidement devenu l’un des meilleurs danseurs de la ville avant de décider de prendre des cours de ballet. Là encore le budget de la musique est largement consacré à l’achat des droits.

« Marche avec les loups » est un documentaire sur les loups. La composition de la musique du film a été confiée à Armand Amar, qui est spécialisé dans la musique de films. Sa première bande originale a été celle de « Amen », réalisé par Costa-Gravas en 2002.

Sa première composition a été pour « Amen » de Costa-Gravas

https://fr.wikipedia.org/wiki/Armand_Amar

« Les joueuses#paslàpouraller danser » est également un documentaire. Il suit les joueuses  de foot-ball de l’OL. « Des hommes » est un documentaire sur la prison des Baumettes.

A noter que la BO de « Ducobu 3 » représente 3,96% du budget total du film. Puis, en fiction, on trouve la musique  de « Félicita », qui représente 3% du budget total du film.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.