OCS avant Canal+

Jeudi 18 juin, Canal+ rediffuse, sur Canal+ décalé, « Sauver ou périr », réalisé par Frédéric Tellier. Le film était sorti en salle en novembre 2018. Fait assez rare, il s’agit d’un deuxième passage sur la télévision payante, OCS ayant pris le premier passage. Voir aussi : https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-du-realisateur-frederic-tellier/

Les données financières de cet article ont été fournies par le site Cinéfinances.info*

C’est Single Man Productions (Julien Madon) qui a produit le film, pour un budget de 6,5 millions €. Cette société a investi 1,088 millions € en numéraire et 52 000 € en soutien financier.  Mais elle a aussi mis en participation 350 000  des 371 000  de frais généraux.

Par ailleurs, une seconde société de production de Julien Madon, Labirynthe films, a investi 150 000 € en coproduction. De même, le distributeur Mars films (Stéphane Célérier), a investi 100 000 € en fonds de soutien. France 3 Cinéma est coproducteur pour 400 000 €, dont 250 000 € en numéraire et 150 000 € en soutien financier. Deux soficas adossées ont  investi 450 000 € et un pool de soficas 550 000 €. Enfin, les recettes provenant de placements de produits sont évaluées à 80 000 €.

OCS a acquis le premier passage de télévision payante pour 1,6 millions €. (27% du budget). Et Canal+ le second pour  313 000 €. Enfin Multithématiques a pré-acheté les passages suivants pour 70 000 €.  Donc, l’apport totale des chaînes à péages représente de 33% du budget. Ce cumule des trois sociétés est élevé si on le compare au cumul habituel de Canal+ et de Multithématiques : https://siritz.com/les-barometres-de-la-distribution/combien-canal-et-multithematiques-achetent-conjointement-les-films-cinefinances-info-fournit-achats-en-pourcentage-du-devis/. Enfin, France 3 cinéma a pré-acheté le passage télévision gratuite 500 000 €.

Mars Films était le distributeur du film et avait un mandat pour les salles, la vidéo et l’international. Le minimum garanti était de 450 000 € et le film était sorti dans 340 salles. Ce fut un gros succès pour le distributeur, puisqu’il a rassemblé 1,014 millions de spectateurs.

A noter que la Belgique est coproducteur à 4% et a apporté 276 000 €.

Voir aussi :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sauver_ou_périr_(film)

 www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.