Cinescoop

LA RÉMUNÉRATION DE MÉLANIE LAURENT ET CYRIL DION

Ce documentaire que RMC a diffusé mercredi 21 était sorti en salle le 2 décembre 2015. Il donne une vision optimiste de notre l’avenir du point de vue écologique. Il a pour originalité d’avoir rassemblé 1 087 000 spectateurs. Il a eu le César du meilleur documentaire 2016.

La comédienne Mélanie Laurent a réalisé 6 longs métrages et c’est le 3èmehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Mélanie_Laurent Cyril Dion est un écrivain et un militant écologiste. C’est son premier long métrage. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyril_Dion

CYRIL DION

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Le film a été produit par Bruno Levy (Move Movie ) pour une budget initial de 1,3 millions €. C’est Mars film qui l’avait distribué.

Pour la préparation, 45 jours de tournage et la post-production la rémunération des réalisateurs a été de 60 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. C’est sensiblement moins que la rémunération médiane des réalisateurs de films français sorti en 2020, ce qui est normal s’agissant d’un documentaire. https://siritz.com/financine/le-barometre-des-realisateurs-fin-octobre/

Mais, compte tenu du résultat en salle du film les pourcentages réçus doivent être élevés.

Le film suivant réalisé par Mélanie Laurent est « Plonger », tiré du livre roman homonyme de Ono-Dit-Biot. C’est un film dramatique.

Il est sorti en salles le 29 novembre 2017. Il a été produit par Bruno Levy (Movie movie) ainsi que Étienne Mallet et David Gauquié (Cinéfrance) pour un budget initial de 5 millions €. Il a également été distribué par Mars Films.

Pour la préparation, 30 jours de tournage et la post-production la rémunération de la réalisatrice était de 170 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. Elle a co-écrit le scénario avec Julien Lambroschini et ils se sont partagés 85 000 €. Les droits d’adaptation du livre ont été achetés 100 000 €.

Le film n’a rassemblé que 38 000 spectateurs.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.