Cinescoop

Pour la réalisation de Jusqu’ici tout va bien »

Vendredi 1er janvier Canal+ a diffusé en deuxième partie de soirée « Une belle équipe ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Une_belle_équipe

Ce film, sorti le 15 janvier de cette année est réalisé par Mohamed Hamidi dont c’est le 4ème long métrage.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Hamidi_(réalisateur)

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Produit par Nicolas Duval (Quand/ADNp) et Jamel Debbouze (Kissfilms) son budget est de 8,64 millions €. Il est distribué par Gaumont qui dispose de tous les mandats.Pour la préparation, 40 jours de tournage et la post-production la rémunération de Mohamed Hamidi est de 280 000 €, réparti en 112 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 168 000 € de salaire de technicien. C’est légèrement moins que la rémunération moyenne des réalisateurs de films français sortis en 2020. https://siritz.com/financine/le-barometre-des-realisateurs-fin-octobre/

Le scénario du film a été coécrit par Alain-Michel Blanc et Camille Fontaine qui ont été rémunérés 30 000 €. Mohamed Hamidi a toujours en outre 240 000 € de rémunérations complémentaires.

Le film a rassemblé 330 000 spectateurs.

Le précédent film du réalisateur était « Jusqu’ici tout va bien » sorti le 27 février 2019. Il avait les mêmes producteurs mais était distribué par TF1DA et Mars Films. Son budget était de de 8,43 millions €. 

Pour la préparation, 38 jours de tournage et la postproduction la rémunération du réalisateur était la même que pour son film suivant. Le film avait rassemblé 575 000 entrées.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.