Cinescoop
POUR LA RÉALISATION DE « SERRE MOI FORT »

Tiré d’une pièce de théâtre jamais jouée de Claudine Galléa, « Je reviens de loin », ce mélodrame est le 7ème film du réalisateur. https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_Amalric

Il a été produit par Yaël Fogiel (Les films du poisson) pour un budget de 5 millions d’euros.  C’est une coproduction France (87%) Allemagne (13%). Il est distribué par Gaumont. https://fr.wikipedia.org/wiki/Serre_moi_fort

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Le producteur a investi son salaire, une partie de ses frais généraux et du numéraire qui est, en grande partie, couvert par le crédit d’impôt. Gaumont est coproducteur.

Le film a obtenu du soutien à la préparation. Il a bénéficié de 600 000 € d’avance sur recettes, de l’aide remboursable de la région Occitanie, de l’aide du mini-traité franco-allemand et de l’aide d’Eurimages.

2 soficas adossées y ont investi.

Canal + et Multithématiques l’ont préacheté. Arte a investi     400 000 € comme coproducteur et l’a préacheté 100 000 €.

Gaumont, en échange de son minimum garanti, a les mandat salle, vidéo, vod, s-Vod et international.

Le producteur allemand est Own invest. Il a, lui aussi, bénéficié de l’aide du traité franco-allemand et d’Eurimages. Également d’un préachat d’Arte Allemagne et d’une deuxième chaîne.

Pour la préparation, 35 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 120 000 €, dont 50 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 70 000 € de salaire de technicien. Il a, en outre, reçu 90 000 € pour son scénario. Les droits de la pièce de théâtre ont été acquis 20 000 €.

Le précédent film réalisé par Mathieu Amalric était « Barbara », sorti en salle le 6 septembre 2017. Il était produit par Patrice Godeau (Waiting for cinema) pour un budget de 5 millions d’euros et distribué également par Gaumont.

Pour la préparation, 30 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 95 000 €, dont 50 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 45  000 € de salaire de technicien. Il a, en outre, reçu 90 000 € pour le scénario. Philippe Di Folco qui l’avait aidé à écrire ce scénario avait reçu3000 €.

Le film avait rassemblé 390 000 spectateurs.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 11 ans d’archives.