Cinescoop

Pour la réalisation des « Nouvelles aventures de Cendrillon ».

Mardi 22 décembre, TF1 un diffusé pour la première fois sur une chaîne en clair la comédie « Les nouvelles aventures de Cendrillon ». Le film est sorti en salle le 18 août 2017.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Nouvelles_Aventures_de_Cendrillon

Il a été réalisé par Lionel Steketee

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel_Steketee

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Il est produit par 74 Films (Daniel Tordjman) et Pathé films pour 11,1 millions €. Pathé en est également distributeur avec tous les mandats. Pour la préparation, 41 jours de tournage et la post-production, la rémunération de Lionel Steketee est de 225 000 €, répartie en part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. C’est sensiblement plus que la rémunération moyenne de réalisateurs de films français sortis en 2020. https://siritz.com/financine/le-barometre-des-realisateurs-fin-octobre/

Le scénariste du film est David Cohen. Il a partagé avec le réalisateur 211 000 €.

Sorti sur 411 copies le film a rassemblé 816 entrées

Lionel Steketee a réalisé une autre comédie du même genre (conte revisité) « Alad’2 », qui est sorti en 2018. Il a eu les mêmes producteurs et le même distributeur, mais c’est la chaîne M6 qui l’a coproduit et préacheté. Son budget est de 18,9 millions €.

Pour la préparation, 52 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 397 000 €, réparti entre 234 5000 d’à valoir sur droits d’auteur et 162 500 de salaire de technicien. Le scénariste est également David Cohen qui a reçu 61 000 €. Ils se sont en outre partagé 450 000 €.

Le film a rassemblé 2,350 millions de spectateurs.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.