Cinescoop

POUR LA RÉALISATION DE  » LA DERNIERE VIE DE  SIMON »

Compte tenu de la fermeture des salles et de la baisse des recettes publicitaires les chaînes de télévision diffusent de moins en moins de films inédits et puisent dans le stock de films inédits. Afin de continuer à fournir à ses lecteurs un suivi de l’évolution des budgets et des plans de financement des films français Siritz.com analyse des données de que lui fournit Cinéfinances.info* sur ces films déjà diffusés mais dont la sortie en salle est récente.

Ainsi, le 28 décembre Canal+ cinéma a diffusé « La dernière vie de Simon ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dernière_Vie_de_Simon

Ce film est sorti en salle le 5 févier 2020. Il a été réalisé par Léo Karmann (32 anas et fils du comédien Sam Kaemann), dont c’est le premier long métrage.

Ila été produit par Grégoire Debailly (Geko Films) pour un budget de 2,425 millions € et coproduit par Hemgameh Panahi (Celluloid Dreams). Son distributeur en salle est Jour2Fêtes qui avait aussi le mandat vidéo. Sorti sur 49 copies le film avait rassemblé 19 000 spectateurs.

Léo Karmann avait coécrit le scénario avec Sabrina Karine et Marie-Sophie Chambon. Ce scénario avait été payé 63 000 €. Pour la préparation, 40 jours de tournage et la post-production le réalisateur avait une rémunération de 50 000 €, répartie en part égal entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. C’est à peine plus que la moitié de la rémunération médiane des réalisateurs de films français sortis en 2020. https://siritz.com/financine/le-barometre-des-realisateurs-fin-octobre/

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement, destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.