Cinescoop

DÉCONFINER NE SUFFIRA PAS https://siritz.com/cinescoop/francais-deconfinez-vos-poulets-n2/

Dépoulaillez votre fiction !

En plus des pistes de l’épisode 2, il y a un raison éthique supplémentaire de vous dépoulailler : selon l’étude CSA, il y a 10 scènes de violence par heure pour une seule scène d’amour ! 150 à 200 morts de fiction par semaine sur toutes les chaînes. Alors ne laissez pas votre “exception culturelle“ muter en “exécution cultuelle“… Un de vos diffuseurs a déclaré : « En France, le polar est un divertissement ». What ?! Les morts vous divertissent ? Pour nourrir vos audiences, vous avez 8000 morts de fiction par an sur vos petits écrans ! Sans compter les chaînes d’infos focalisées sur le fait divers morbide. Ce « carnaval de macchabées », comme dit une amie sociologue belge, est souvent loin de nous divertir comme votre Gendarme de Saint-Tropez… Et en tant que québécoise et mère de famille, je m’inquiète des séquelles de cette Cosa Nostra sur nos enfants et la société. Vous n’y réfléchissez jamais ?

Amis français, réveillez-vous ! Pour résister à Netflix, Amazon Prime, Apple TV, Disney+, Hulu, ESPN+, HBO Max, Pluto TV, Paramount+, Peacock, AMC Network, Viacom CBS, etc., il va falloir vacciner vos directeurs contre les virus VRAP et VAD, sortir du canapé, réduire vos élevages industriels de poulets, et freiner vos adaptations encabanées (rassurantes) de séries policières étrangères.

Cinéma à la maison

Bonus : même si votre fiction française ne progresse pas en financement, et trop peu en audace et diversité, elle fait désormais nettement plus d’audience que les séries étrangères.

Malus : au classement mondial “IMDb PRO“ des 10 meilleures séries 2020 (audience et qualité) sur toutes les plateformes, on est à 80% de “non-polar“ : science fiction (Dark, Westworld), univers “Star-Wars“ (The Mandalorian), super-héros (The Boys, Umbrella Academy), fantastique médiéval (The Witcher), historique sociétal (The Crown, Le Jeu de la Dame).https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jeu_de_la_dame

Constat :  dans ce top ten, il n’y a que 2 séries “polar-thriller“, dont les héros ne sont même pas des policiers mais des malfrats : Ozark et La Casa de Papel. Seulement 20% de poulets ! Une belle claque pour les certitudes archaïques de vos as du marketing enfargés (empêtrés) dans le polar…

Alors inventez, écrivez, produisez vos propres séries doublement originales (ndlr : audacieuses et non adaptées). Réalisatrice et voyageuse, j’ai croisé beaucoup d’auteurs français et belges qui ont ce talent… si on ne leur met pas les menottes.

Autre constat de la féministe québécoise modérée que je suis : quand un de vos “Meurtres à tous les étages“ affiche un casting insolite, une identité visuelle moderne, une direction d’acteurs sensible, une émotion supérieure, il est souvent réalisé… par une femme ! Voilà donc un vaccin audiovisuel évident, un anti-ronron efficace. Tirez-en les conclusions.

Espoir et renaissance

Oui, il y a une embellie (je ne parle pas d’audience) mais vous ne réussirez à l’international comme Canal+ que si votre budget fiction, en baisse de 15% depuis 2012 (chiffre CNC), double pour atteindre le niveau anglais. Mais c’est mal parti avec vos énarques qui font des coups de cochon à la culture, veulent la privatiser, et pour qui le service public audiovisuel serait dépassé et peut-être “une honte“.

Pour résister à ces baveux (prétentieux) et aux séries étrangères audacieuses des plateformes, il va falloir vous dépoulailler franchement, mais pour ça, il faut avoir du front autour de la tête (audace) !

Si vous osez, vous serez aux petits oiseaux (heureux) et vous serez enfin au niveau du « cinéma à la maison où de belles séries remplacent de médiocres longs métrages qui ont pourtant bien plus de moyens et de temps de tournages », comme dit Martin Scorcese, qui s’étonne de l’ostracisme dominant qui règne encore en France dans le monde du cinéma et des aristocritiques vis-à-vis de la fiction télé. Cette ségrégation disparaîtra quand vous aurez assez dépoulaillé vos antennes. Et vos réalisateurs de cinéma victimes des salles fermées vont déferler en télévision…
Pensez-y !…  

Merci de m’avoir lue, pardon à ceux que ma vision québécoise pourrait déranger mais « Haut les cœurs et ostie d’câlisse de bonne chance à tous ! ».
_____________
Rosalie Labonté