Archive d’étiquettes pour : Le comte de Monte-Christo

Les 9 premiers mois de 2023 nous conduisaient vers une année pleine à au moins 200 millions d’entrées. En 2024, fin mai nous avions près de 20% de retard sur la même période de l’année précédente, principalement du fait de l’absence de blockbusters américains, suite à la grève de 6 mois qui avait stoppé la production de Hollywood. Cela correspondait à une courbe menant à moins de 150 millions d’entrées en année pleine. Et, avec les débuts des championnats d’Europe de football, juin semblait devoir aggraver l’écart.

Or c’est l’inverse qui s’est produit puisqu’à la fin juin l’écart des 6 premiers mois de 2024 par rapport à la même période de 2024 n’est plus que d’environ 10%. C’est que, coup sur coup, sont sortis trois films qui ont fait exploser les entrées. Tout d’abord, dès le début mai,  est apparu le phénomène « Un p’tit truc en plus » qui est parti pour quelques 10 millions d’entrées. https://siritz.com/editorial/le-ptit-truc-en-plus-du-cinema/.  Depuis 2022 seul «Avatar : la voie de l’eau » avait, avec ses 14,2 millions d’entées, avait dépassé ce chiffre.Et, parmi les films français, il faut remonter à 2014, avec « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu » et ses 12,3 millions d’entrées, pour le voir dépassé https://fr.wikipedia.org/wiki/Qu%27estce_qu%27on_a_fait_au_Bon_Dieu_%3F

Puis, le 19 juin est arrivé le dessin animé « Vis Versa 2 » qui a rassemblé 1,933 millions d’entrées la premières semaine. https://fr.wikipedia.org/wiki/Vice-versa_2 Certes, chaque année un ou deux films font encore mieux. Mais, sorti en juin 2015 le premier « Vice Versa » n’avait démarré qu’avec 787 000 entrées pour finir avec un total de 4,55 millions. Le deuxième volet va largement dépasser ce total.

Enfin, le 28 juin, la nouvelle version de « Le comte de Monte-Christo » démarre un vendredi avec 30 000 entrée sur Paris-Périphérie  https://siritz.com/cinescoop/et-de-trois-alexandre-dumas/. Or avec une durée de 3 heures ce film n’a que 3 séances et, surtout, une seule séance le soir. En outre, la fête de cinéma débutant 2 jours plus tard, un grand nombre de sectateurs potentiels ont dû se réserver pour elle. C’est tout de même la moitié du premier vendredi de « Avatar : la voie de l’eau » qui a fini avec 14,2 millions de spectateurs. Si le film d’Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte réalisait la moitié de ce total, ce serait beaucoup plus que le total des entréesdes deux « Trois mousquetaires ».https://siritz.com/cinescoop/les-trois-mousquetaires-milady/

La profession craint évidemment la concurrence de jeux Olympiques. Et, aussi, les incertitudes de la vie politique. Mais ces trois exemples rappellent que le cinéma est un marché d’offre : certains films réalisent de très fortes entrées quelles que soit le contexte.