Articles

POUR LA RÉALISATION DE « FRANCE »

Ce film qui vient de sortir cette semaine est le onzième long métrage réalisé par Brno Dumont. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Dumont

 

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

C’est une coproduction entre la France (60%), l’Allemagne (20%), l’Italie (10%) et le Belgique (10%). En France les producteurs délégués sont Jean Bréhat et Rachid Bouchareb (3 B Productions. Le budget total du film est de 5,7 millions €. https://fr.wikipedia.org/wiki/France_(film,_2021). Le distributeur est ARP Sélection. En Allemagne le producteur est Red Balloon Film, en Italie Tea Film et en Belgique Scope Pictures.

Le producteur a investi une partie de son salaire et de ses frais généraux. 3 B Production a investi du numéraire mais une grande partie est couverte par le Crédit d’impôt qui n’apparait pas dans le financement.

En France il y a plusieurs coproducteurs : Pictanono (Région Hauts-de-France ; Arte France (Arte Allemagne est coproducteur en Allemagne), l’Avance sur recettes, Eurimages et deux sofiacs . Il y a une avance remboursable de la Région Ile de France. Multithématiques et Arte France ont effectué un préachat.

Pour la préparation, 36 jours de tournage et la post-production, la rémunération de Bruno Dumont est 132 000 €, répartie à part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien. C’est supérieur au salaire moyens des films français sortis en 2021.

https://siritz.com/les-barometres-de-la-distribution/alexandre-astier-ecrase-nicolas-bedos/

Il a par ailleurs reçu 182 000 € pour le scénario.

Son précédent film était « Jeanne », sorti le 11 septembre 2019. Son producteur était le même et son budget 1,2 millions € Il était distribué par Le Films du Losange. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_(film,_2019)

Pour la préparation, 20 jours de tournage et la post-production, sa rémunération était de 30 000 €, répartie entre 14 000 € d’à valoir sur droits d’auteurs et 16 000 € de salaire de technicien. Il avait reçu 18 000 € pour le scénario. Le film avait rassemblé 40 000 spectateurs..

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.