LES BAROMÈTRES AVRIL 2022

LE BUDGET DU SCÉNARIO AVANT LA RÉMUNÉRATION DU RÉALISATEUR

A la fin avril les données de ces baromètres ont peu changé par rapport à fin mars.

Le top 10 des rémunérations n’a pas changé. C’est toujours Claude Lelouch qui est en tête avec 825 000 € pour la réalisation de « L’amour c’est mieux que la vie » devant Jean-Jacques Annaud avec 740 000 € pour la réalisation de « Notre-Dame Brûle ». C’est moins que celles de 2021 : Valérie Lemercier, avec 900 000 € pour la réalisation de « Alice », puis Olivier Baroux avec 800 000 € pour la réalisation de « Les Tuche 4 ».

La 10ème rémunération est celle de Thoma Gilou pour la réalisation de « Maison de retraite », l’un des grands succès de l’année, puisqu’avec un budget moyen il a dépassé les 2 millions d’entrées. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-thomas-gilou/

L’année dernière la 10ème rémunération était celle de Martin Bourboulon 370 000 € pour la réalisation de Eiffel.

La rémunération moyenne est de 147 000 €, comme le mois dernier, ce qui est un peu plus élevé que les 140 000 € de l’année dernière. Cela correspond à peu près aux 150 000 € de Thomas Kruithof pour « Les promesses ». Le scénario qu’il a coécrit avec Jacob Delafon a été rémunéré 235 000 €. Il a rassemblé 325 000 spectateurs. https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-thomas-kruithof/

Son premier film était « La mécanique de l’ombre » sorti le 11 janvier 2017.

La rémunération médiane est de 103 000 €, légèrement plus élevée que les 100 000 € de 2021. C’est celle de François Desagnat pour la réalisation de « Zaï Zaï Zaï Zaï ». https://siritz.com/?s=Desagnat.

En ce qui concerne la rémunération du scénario on voit qu’elle reste plus élevée que celle des réalisateurs. Si on compare 2022 à 2021 le budget du scénario de « Le trésor du Petit Nicolas », sorti en 2022 est plus de trois plus de celui « Qu’est-ce qu’on a tous encore fait au bon dieu », sorti cette année. Mais l’acquisition des droits d’adaptation de la bande dessinée de Gosciny a représenté 2 millions €.

 

Le budget moyen est à peu près le même cette année que l’année dernière. En 2022 il correspond à peu près au budget du scénario de « Enquête sur un scandale d’État ». https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-de-thierry-de-peretti/

En revanche le budget médian depuis le début de l’année est beaucoup plus élevé que celui de 2021. Il correspond à peu près à celui de « A l’ombre des filles ». https://siritz.com/cinescoop/la-remuneration-detienne-comar/