Cinescoop

Pour le thriller politique albanais « Le dernier prisonnier »

« Le dernier prisonnier », qui vient de sortir cette semaine, est un thriller politique albanais. C’est une coproduction entre l’Albanie (52%), la France (25%) et la Grèce.

https://www.cnc.fr/cinema/le-cnc-aide/le-dernier-prisonnier_1250250

Cinéfinances.info*  a fourni les données financières de cet article.

Son budget est de 686 000 €. Son réalisateur, Bujar Alimani, est Albanais. Il a réalisé plusieurs courts-métrages qui ont été sélectionnés et primés dans des festivals internationaux. Le dernier prisonnier est son troisième long métrage.

Le coproducteur français est Zorba Production (Guilhaume de la Boulaye, Olivier Mardi et Charles Hassler). Son distributeur en France est Next film Distribution (Bleuenn Charlier et Gabriel de Kerros). Il n’a pas donné de minimum garanti. L’essentiel de l’apport financier de la France vient de l’aide aux cinémas du monde du CNC (135 000 €) et de l’aide d’Eurimages (23 000 €). Le producteur a investi en numéraires 18 000 €, mais ne prend pas en compte sa quote-part de 50 000 € de salaire producteur et de 62 000 € de frais généraux qui sont inscrits au budget.Pour 21 jours de tournage en Albanie sa rémunération a été de 15 000 €, répartie à parts égales entre salaire et à valoir sur droits d’auteur. C’est moins que 20% salaires médians des réalisateurs français.  https://siritz.com/les-barometres-de-la-distribution/remuneration-des-realisateurs-de-films-francais-de-fiction/

Cela représente 2,1% du budget, ce qui est également moins que le pourcentage médian des réalisateurs français.https://siritz.com/financine/barometre-de-la-remuneration-des-realisateurs/

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 10 ans d’archives.