Cinescoop
POUR LA RÉALISATION DE « POURRIS GÂTÉS »

Cette comédie est son 9ème long métrage de cinéma. Il réalise surtout des fictions pour la télévision. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Cuche

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pourris_gâtés

Le film est produit par Laurent Gaudens et Gaël Nouaille (Borsalino Productions) pour un budget initial de 6,1 millions €. Il est distribué par Applolo films (groupe CGR) en association aà 50/50 vec TF1 DA.

Borsalino a investi du numéraire, en garnde partie couvert par le crédit d’impôt. Et aussi, une partie de ses frais généraux, mais pas son salaire de producteur.

Il y a des coproducteurs qui sont Gabriel de Avezedo (Wag Productions), spécialisé dans les films publicitaires, TF1 DA et Apollo Productions, tous en numéraire.

2 soficas y ont également investit.

Le film a été préacheté par Canal+ et Multithématiques pour la télévision payante ainsi que par TF1, TMC et TFX pour la télévision gratuite.

Pour la préparation, 35 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 150 000 €, répartie à part égale entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de technicien.

C’est légèrement supérieur à a rémunération moyenne des réalisateurs de films sortis en 2021.

Il a coécrit le scénario avec Laurent Turner. Le budget « sujet » est évalué à 435 000 €.

Son précédent film était « Prêt à tout », sorti en 2013. https://fr.wikipedia.org/wiki/Prêt_à_tout_(film)

Pour se rendre compte de l’évolution de son salaire,  son sixième film, « La chance de ma vie », sorti en 2011, donc il y a 10 ans, avait un budget  de 7,5 millions €. Sa rémunération était identique.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 11 ans d’archives.