Cinescoop

Pour le documentaire « Epicentro »

Cette semaine est sorti, distribué par Les films du Losange, sur 72 copies « Epicentro ». C’est un documentaire qui explore un siècle d’interventionnisme et de fabrication de mythes avec le peuple de La Havane — en particulier ses enfants, qu’il appelle “ les jeunes prophètes ” — pour interroger le temps, l’impérialisme et le cinéma lui-même.

https://www.unifrance.org/film/44829/epicentro

Cinéfinances.info*  a fourni les données financières de cet article.

C’est une coproduction Austro-Française, à 66/34%. Le producteur autrichien est KPG et le producteur français Groupe deux (Daniel Marquet). Son budget est un millions €. Et son réalisateur est l’un des plus grands réalisateurs  mondiaux de films documentaires, Hubert Sauper. C’est un autrichien qui vit en France.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert_Sauper

Son film « Le cauchemar de Darwin »,  sorti en 2005, a marqué l’histoire du documentaire. Le documentaire prenait pour argument de départ les trafics autour de l’aéroport de Mwanza, en Tanzanie, sur les bords du lac Victoria. Mais, selon Hubert Sauper, ce n’était pas un film sur le lac Victoria, et encore moins sur un poisson, mais un film contre la mondialisation et ses conséquences. Il avait reçu de nombreux prix et a, entre autre, été nominé aux Oscars. En France, il  avait rassemblé 410 000 spectateurs.

Son dernier documentaire, « Nous venons en amis » sorti en 2015 , raconte comment, sous couvert d’amitié et de développement, les « investisseurs » affluent au Soudan. Ils arrosent des chefs d’Etat corrompus pour profiter des terres, entrainant la population dans les guerres et la misère. Plongée au cœur du conflit entre la Chine et les États-Unis.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nous_venons_en_amis

Son budget était de 2,7 millions € et il était distribué par Le Pacte. Il était produit par la société de Hubert Sauper, Adelante films, à 75% et KPG à 25%.

La rémunération de Hubert Sauper était de 220 000 €, répartis en parts égales entre à valoir sur droits d’auteur et salaire de réalisateur technicien.  S’y ajoutait 50 000 € pour le sujet. Le film n’avait rassemblé que 15 000 spectateurs. C

Pour « Epicentro », la rémunération de Hubert Sauper n’est que de 25 000 € d’à valoir sur droits d’auteur. S’y ajoute la même somme pour le sujet.C’est évidemment très en-dessous de la rémunération médiane des réalisateurs de films français de documentaire sortis en 2020.https://siritz.com/les-barometres-de-la-distribution/la-remuneration-des-realisateurs-de-fiction-en-2020/

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent