Cinescoop

POUR LA RÉALISATION DE « DÉLICIEUX »

Cette comédie sur la création du premier restaurant est le 7ème long métrage du réalisateur. https://fr.wikipedia.org/wiki/Éric_Besnard_(réalisateur)

Cinéfinances.info* a fourni les données financières de cet article.

Il est produit par Christophe Rossignon et Philip Boëffard (Nord-Ouest film) pour un budget de 6,1 millions €. SND le distribue. https://fr.wikipedia.org/wiki/Délicieux

Le producteur a investi du numéraire mais ne prend pas en compte son crédit d’impôt et reçoit un salaire de producteur et une prise en charge de ses frais généraux. SND est également coproducteur, tout comme Auvergne-Rhône-Alpes cinéma et trois soficas.

Il y a un soutien du département du Cantal et de la Procirep ainsi que du sponsoring.

Canal+ et Multithématiques l’ont préacheté. France 3 est coproducteur à hauteur de 450 000 € et a investi autant en pré-achat.

Pour la préparation, 34 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur est de 184 000 €, dont 119 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 65 000 € de salaire de technicien.

C’est 50% de plus que la réalisation moyenne des réalisateurs de films français sortis en 2021.

Le précédent film du réalisateur était « L’esprit de famille », sorti le 29 janvier 2020. Il avait été produit par Pierre Forette et Thierry Wong (Ciné nomine), (Vincent Roger) Same player pour 5,2 millions €. Le distributeur était Apollo Films. Le film avait rassemblé 240 000 spectateurs. https://www.cinefinances.info/film/2122

Pour la préparation, 34 jours de tournage et la post-production la rémunération du réalisateur était de 178 000 €, dont 75 000 € d’à valoir sur droits d’auteur et 103 000 € de salaire de technicien.

*www.Cinefinances.info est un site, accessible par abonnement,  destiné aux professionnels du cinéma.  Il publie le budget, le plan de financement et la répartition des recettes de tous les films français qui sortent (hors les films « sauvages » qui ne déposent pas leurs contrats au registre public et ne demandent donc pas l’agrément qui leur permettrait d’accéder à l’aide du CNC). Il dispose d’un puissant moteur de recherche multicritères et de 11 ans d’archives.